Pourquoi vos désirs ne se réalisent pas? C’est l’idéalisation et la surestimation, la culpabilité et l’importance.

 

 

SOMMAIRE

 

 

Trouvez l’équilibre

 

Le potentiel en excès

 

L’idéalisation et la surestimation

 

 

 

 

 

Vous venez de lire la première partie, et pour faire suite, Il existe une autre méthode pour faire échouer un balancier. C’est de renverser vos projections (image et pensées négatives). Si quelqu’un vous ennuie, vous créer un problème. Alors imaginez que cette personne reçoit ce dont elle a besoin. Ce pourrait-être la santé, la confiance, ou la paix de l’esprit. Si vous y réfléchissez, ce sont là trois choses essentielles dont avons tous besoin pour être satisfaits. Ce faisant, dès le début, vous évitez de mettre vos pensées à la fréquence du lasso du balancier. Visualisez que cette personne obtient satisfaction ; si vous réussissez, vous pouvez considérer vos problèmes comme parti. Si vous avez du mal à y croire, vérifiez par vous-même !

Vous pouvez utiliser cette technique avec succès dans toute situation où vous souhaitez quelque chose d’une personne qui est trop occupée par ses propres problèmes pour vous apporter ce que vous voulez. « Nourrissez la personne de votre plus belle visualisation et elle le fera pour vous.

 

 

 

Trouvez l’équilibre

 

 

 

 

Tout dans la nature recherche l’état d’équilibre et nous pouvons bouleverser l’équilibre, non seulement par les actions, mais aussi par les pensées. Comme vous le savez vos pensées irradient de l’énergie, et si vos pensées sont trop focalisées sur une situation, vous créez un potentiel en excès, et les forces d’équilibrage surgissent pour éliminer ce potentiel. Vous connaissez sans doute la maxime suivante : « Qui veut le plus, peut le moins ! » Elle résume parfaitement le principe d’équilibre. Prenons un exemple : Vous êtes debout dans une pièce, et dans l’autre, vous êtes debout sur le bord d’une falaise.

 

La première alternative ne pose aucun problème, alors que dans la seconde si vous faites un mauvais pas quelque chose d’irréversible se produit. La peur de tomber produit un dérèglement sur le plan énergétique, et les force d’équilibrage apparaissent immédiatement avec le but d’éliminer ce potentiel en excès. D’un côté une force mystérieuse vous pousse vers le bas et de l’autre, une force différente vous tire en arrière. En fin de compte, pour éliminer ce potentiel en excès de peur, les forces d’équilibrage doivent, soit vous faire reculer de bord, soit vous jeter dans le vide et mettre ainsi fin à cet excès.

 

Nous avons aussi l’habitude de l’idée que les succès précèdent les échecs. Ce sont là des manifestations de la loi d’équilibre. Le potentiel en excès grandit dès lors qu’une évaluation, dont le sens est fortement exagéré, déforme très sensiblement la réalité. Si le sujet nous est trop important, nous sommes incapables d’en évaluer objectivement les qualités.

 

 

 

 

Le potentiel en excès

 

 

 

 

Notez bien qu’une évaluation incorrecte et déplacée ne crée un potentiel en excès que si cette évaluation a une grande signification pour vous. En vérité vous auriez moins de problèmes si seulement vous révisiez à la baisse votre degré « d’importance ». Pour éliminer tout potentiel en excès, vous devez revoir votre attitude en général. Donnez votre tête et vos jambes à toutes situations, mais pas votre cœur. Ce qui signifie se mettre ne location. Se mettre en location, ce n’est plus être le propriétaire avec toutes ses responsabilités. Ce n’est pas non plus tirer au flanc et ne pas prendre de responsabilités dans vos actions. Cela signifie agir avec détachement.

 

Du point de vue de Transurfing, exprimer votre insatisfaction à propos de la plus petite chose nous empêche d’obtenir ce que nous voulons. Et l’opposé est tout aussi vrai. L’habitude d’expérimenter constamment des petites joies, pour des raisons variées et insignifiantes est excellente et nous apporte ce que nous voulons.  Remplacez alors vos vieilles habitudes par les nouvelles et aussi trivial que cela puisse paraître, si vous trouvez quelque chose de bon dans des choses qui vous apparaissent comme négatives, vous atteindrez votre but sans plus d’efforts. Et quand des choses terribles vous arrive et que la seule pensée de ressentir toute sorte de joie semble inappropriée faites comme le vieux roi SALOMON qui disait : « Ceci, aussi, passera ».

 

Attention toutefois, Le paradoxe est que dès que nous commençons à pratiquer la substitution des vieilles habitudes, les balanciers s’unissent pour vous faire échouer. Ils vous font croire qu’il y a nulle part où aller, et que vous n’arriverez pas à sortir « du piège dans lequel vous vous êtes fourré » Les vieilles habitudes sont profondément enracinées en nous et dès que nous commençons à nous relâcher, le balancier trouve immédiatement une façon de nous agacer. Si l’on commence à agir contre les balanciers, alors les choses ne font qu’empirer à nos dépends.

 

 

 

L’idéalisation et la surestimation

 

 

 

 

La surestimation est l’attribution de qualités personnelles à quelqu’un qui ne les a pas. Ces illusions sont bénignes en premier lieu, mais elles créent un potentiel en excès. Afin d’éliminer cette divergence les forces d’équilibrage doivent mettre un contre poids.

 

Exemple : Supposons qu’une femme dessine le portrait idéal de l’homme dans sa tête. Plus elle est convaincue qu’il doit être exactement comme ceci ou cela, plus grand sera le potentiel en excès. C’est-à-dire qu’elle va attirer une homme avec des qualités radicalement opposées à celles de l’homme idéal parfait pour éteindre ce potentiel.

 

L’opposé est tout aussi vrai. Si une femme déteste cordialement les ivrognes et les brutes, c’est comme si elle tombait dans un piège et se retrouvait avec un mec rude et alcoolique. Vous obtenez ce que vous ne supportez vraiment pas, et ceci parce que vous irradiez de l’énergie mentale sur les fréquences de l’objet de votre rejet et créez par-dessus tout un potentiel en excès. La vie réunit souvent des personnes différentes qui semblent ne pas être, faites l’une pour l’autre. C’est ainsi que les forces d’équilibrage essayent de supprimer le potentiel en excès, en faisant s’attirer les opposés du potentiel.

 

 

 

L’attitude positive:

Avoir une attitude positive envers les autres est tout aussi courant qu’en avoir une négative, et ne crée aucun potentiel en excès sauf quand il y a un décalage notable par rapport à la valeur nominale. L’amour inconditionnel ne crée ni de relation de dépendance, ni droit de possession. Vous devez commencer à aimer sans rien attendre comme récompense.

 

A ce moment là uniquement, les fluctuations instables se retrouvent de votre côté. Ensuite ne luttez pas pour une réciprocité, vous n’aurez pas ces pensées parasitaires à propos d’un amour sans réponse. Si vous aimez simplement sans droit de possession alors la réciprocité existe. L’autre extrême droit de possession est la jalousie qui creusera la tombe de votre amour.

 

Lisez les articles complémentaires ci-dessous:

 

La jalousie

Les relations de dépendance

La peur de l’abandon

Comment avoir ce que l’on désire?

Comment atteindre ses buts?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This