Je suis tombée par hasard sur un article rédigé par Pascal Auvigne en cherchant des renseignements sur le syndrome d’abandon sur internet. Je me suis totalement reconnue dans ce qu’il décrivait, et ça m’a fait beaucoup de bien et j’ai eu envie de travailler avec lui.
A 40 ans, je voulais vraiment me débarrasser de ce handicap affectif, parce que ça empoisonnait ma vie. J’avais déjà cheminé pas mal en psychothérapie, et autres techniques, mais sans jamais travailler aussi directement sur le syndrome d’abandon, et pourtant, je ressentais que c’est LE nœud de ma vie.
Toutes les séances ont eu lieu à distance, habitant à 500 km de là. Je ne suis pas coutumière des consultations par téléphone, mais finalement, j’ai trouvé ça très souple et celà m’a souvent permis de me lâcher beaucoup plus qu’en face-à-face (où une certaine gêne persistait dans les moments chargés en émotion). J’ai vécu des séances très fortes et très libératrices, au téléphone.
J’ai apprécié l’approche « multi carte » de Pascal, qui mix les techniques et les approches, au plus prêt de ce qu’il ressent pertinent pour la personne. Pascal est une personne chaleureuse, douce et très intuitive, et je me suis très vite sentie à l’aise, et en confiance.
Avec son accompagnement très ajusté, j’ai pu dénouer en profondeur ce syndrome d’abandon et me libérer pour vivre aujourd’hui, mieux que jamais. J’ai appris la confiance en moi, j’ai appris à m’affirmer et à me respecter et je suis sortie de la dépendance affective.
Merci encore
Portez vous bien
Caroline
Share This