Sélectionner une page

Depuis déjà vingt ans, je vis avec un état précaire qui crée différents symptômes aussi bien physiques que psychologiques : des étourdissements violents, des maux de dos et de cou ainsi qu’une douleur permanente au niveau du plexus. Opérer au quotidien dans ces conditions est pénible. Ma vie étant lourde et difficile, j’ai décidé, voilà un certain temps, de consulter des professionnels afin de retrouver mon équilibre. Après avoir reçu beaucoup de traitements thérapeutiques par le passé, j’étais découragé et désillusionné concernant mon rétablissement éventuel. Les soins que je recevais n’avaient pas l’effet escompté. Puis, je suis tombé sur l’article de Pascal au sujet du syndrome d’abandon. J’avais l’impression qu’il me décrivait sans me connaître.

C’était une révélation pour moi ! J’ai donc commencé une thérapie à distance avec lui. Après la troisième séance, je devais libérer des émotions. Ce que je fis. J’étais amoureux d’une femme et cette dernière avait trouvé un conjoint, alors que je la convoitais. Cela a déclenché le processus. Seul à mon domicile, j’ai décidé de laisser aller les émotions. Je me suis mis à pleurer en m’imaginant qu’elle était devant moi. Je lui demandais pourquoi elle m’avait abandonné ! C’était le cri de l’enfant à l’égard de sa mère. Je le comprenais bien et j’ai simplement laissé aller les pleurs. Au début, c’était très intense, puis il y a eu une accalmie. Cependant, dès que son visage m’apparaissait, tout recommençait. Cela a duré environ 4 heures. Puis, j’ai ressenti de la colère et de la frustration.

J’ai donc pris ma voiture et je suis allé crier sur l’autoroute. Cette libération a fait en sorte que pendant plusieurs jours, j’ai repris contact avec mon passé. J’ai compris l’impact d’évènements de ma jeunesse sur ma vie actuelle. De plus, mes symptômes physiques ont diminué ainsi que la douleur au niveau du plexus. Un point est important ici : la compréhension que j’ai maintenant est émotionnelle. Auparavant, je pouvais me remémorer un évènement. Toutefois, puisque je ne vivais pas l’émotion associée, la leçon n’était pas acquise. Tout a changé dernièrement. L’approche préconisée par Pascal a un impact considérable sur moi et j’envisage ma vie avec un nouveau jour. Toute cette douleur liée au syndrome d’abandon peut être dépassée grâce à cette méthode. Naturellement, le processus n’est pas terminé encore pour moi. Cependant, avec les résultats que je viens d’obtenir, ma confiance est au beau fixe !

 Merci beaucoup Pascal.

Share This