Se sentir coupable crée un déséquilibre sur le plan énergétique et vous serez toujours punis!

 

 

Sommaire

 

Le sentiment de culpabilité

 

L’équilibre

 

Les manipulateurs

 

Culpabilité et complexe d’infériorité

 

L’audace

 

 

 

 

Le sentiment de culpabilité

 

 

 

 

Si vous vous sentez coupable, alors vous allez devoir payer votre dette!, et ce même à votre insu! Le sentiment de culpabilité est inhérent à des structures énergétiques, ou vos radiations mentales sont captées par des manipulateurs qui utilisent votre propension à la culpabilité.

Le prix à payer pour se sentir coupable sera toujours une punition, d’une manière ou d’une autre. Si vous ne vous sentez pas coupable alors la punition ne peut pas venir. Le sentiment de culpabilité à été créé par l’homme, et les religions. Il induit que  si vous avez fait quelque chose de mal, vous devez en subir les conséquences. Soit il vous arrivera  » le revers de la médaille », en subissant la même chose que vous avez fait vivre à quelqu’un, soit ressentant un sentiment de honte qui vous limitera dans vos rapports à autrui, mais aussi ce que vous ne pourrez pas entreprendre. « trop honte et coupable‘. Je ne suis pas digne de recevoir, de mériter, je dois payer mes fautes .

Et comme s’il ne suffisait pas que vos remords vous minent, voici les courroux des vertueux avec pour conséquence d’être toujours le responsable.

 

L’ équilibre

Vous devez apprendre que tout est question d’équilibre dans la nature, mais dans la nature selon les principes de l’énergie quantique, le bien et le mal n’existe pas. Pour les forces d’équilibrage, de mauvaises ou bonnes actions sont équivalentes. Vos radiations mentales de culpabilités envoient des ondes négatives à des structures énergétiques dans « l’univers » qui se charge de rétablir l’équilibre. Prenez l’exemple de la maxime suivante: « Les contraires s’attirent ». Et bien c’est une question d’équilibre. Si par exemple dans un couple, l’homme est trop laxiste, la femme sera trop rigide. Ainsi l’équilibre est rétablit! Or se sentir coupable créé ce déséquilibre qu’il faut rétablir. C’est pourquoi, il y a ce dicton. Le culot est le deuxième bonheur.

 

 

 

 

Les manipulateurs

 

 

 

 

Le sentiment de culpabilité sert de fil pour les manipulateurs. Ils utilisent la formule:  » tu devrais faire ce que je te dis parce que tu es coupable », ou » Je suis mieux que toi et tu as tort. » Ils tentent d’imposer un sentiment de culpabilité par leurs « accusations » de sorte qu’ils obtiennent le pouvoir autour d’eux ou renforcent leur propre assurance. Ils ne parlent qu’avec des mots vrais et donc ont toujours raison.

Dès qu’une personne montre qu’elle est prête à culpabiliser, les manipulateurs lui tombent dessus et commencent à se nourrir de son énergie. Pour éviter leur influence, vous n’avez qu’à refuser de vous sentir coupable. Vous n’avez pas à vous justifier face à qui que ce soit et ne devez rien à personne. Si vous êtes sujet à vous justifier, vous devez cesser de la faire. Alors les manipulateurs sauront qu’il n’y a aucun moyen de vous attraper et vous laisseront en paix.

 

 

 

 

Culpabilité et complexe d’infériorité

 

 

 

Le sentiment de culpabilité est la cause première du complexe d’infériorité. Si vous vous sentez inférieur dans quelque chose, cela signifie que vous vous comparez aux autres. « Je ne suis pas à la hauteur, donc je suis coupable d’être moins que les autres » A la base vous acceptez d’être coupable, et comme si cela ne suffisait pas vous acceptez le fait d’être puni (e) . Quand vous vous comparez aux autres, vous leur donner le droit de vous être supérieur.

 

Personne n’osera vous juger si vous ne vous considérez pas coupable? Vous seul donnez le privilège à une autre personne d’être votre juge ou jury. A l’opposé si vous êtes libre de tout sentiment de culpabilité, personne ne songera à s’auto-valoriser à vos dépens.

 

 

 

 

L’audace

 

 

 

L’autre aspect du sentiment de culpabilité est l’audace, et c’est un signe d’absence de ce sentiment. Les gens courageux ne sont jamais tourmentés par leur conscience et en souffrent pas on plus du moindre sentiment de culpabilité. Rien ne les effraie parce que leur juge intérieur a déclaré qu’ils ont raison. L’exact opposé est tout aussi vrai pour al victime apeurée; je ne suis pas sûr d’avoir agi correctement, on pourrait me dire coupable et tout le mode a le droit de me punir.

 

 

Se débarrasser du sentiment de culpabilité:

Anton Pavlovitch Tchekhov, le  célèbre auteur Russe, a dit un : « Petit à petit, je fais sortir l’esclave qui est en moi. » Cette phrase met en lumière la volonté de se débarrasser de la culpabilité. L’autre façon plus profitable, c’est de dire non; C’est à dire choisir. Il est beaucoup plus simple de vivre en accord avec votre crédo. Personne n’a le droit de vous juger.  Vous avez le droit d’être vous-même.

 

Parfois le culpabilité est plus profonde. Elle est transgénérationnelle et inconsciente. Si malgré les recommandations « ci-dessus » empruntées au best-seller Transurfing » vous n’arrivez toujours pas à vous défaire  d’une culpabilité écrasante, un accompagnement thérapeutique sera l’issue.

Share This