Ecouter son corps, est la façon la plus directe de capter vos vibration et  de comprendre ce que votre corps physique essaie de vous transmettre.

 

 

 

 

Ecouter son corps reflète avec précision de quelle façon l’énergie vous affecte à un niveau vibratoire au moyen de signaux physiques comme les douleurs, les maux, l’agitation, les mauvaises ondes, la sensation d’oppression, la fatigue ou même la maladie. La forme du signal dépend du message qu’il essaie de vous transmettre. Si vous ignorez les signaux de votre corps, vous risquez fort de tomber gravement malade ou de sombrer dans  la dépression. 

 

Heureusement, les signaux de votre corps sont faciles à interpréter. C’est en grande partie une question de déduction ; par exemple, les problèmes aux jambes reflètent votre direction dans la vie, les problèmes aux organes génitaux, et au bas ventre reflètent souvent un blocage au niveau de la créativité ou l’absence de plaisir et de sexualité.

 

Les troubles gastro-intestinaux reflètent le sentiment d’être dépassé par les événements, comme si vous étiez incapable de digérer la vie ou certaines conditions. Les troubles cardiaques sont souvent associés à votre habilité à donner et à recevoir facilement de l’amour, tandis que le cou et la gorge sont liés à votre capacité à exprimer ce que vous pensez et d’être à l’écoute de monde extérieur en ayant l’esprit ouvert. Les troubles oculaires soulignent souvent des difficultés en matière de perception, de perspective et de point de vue, tandis que les troubles au cerveau reflètent les secrets du Karma.

 

 

 

Ecouter son corps

 

 

 

Si vous aviez pris l’habitude de maudire, rejeter ou critiquer votre corps, cessez immédiatement parce que vous vous faites inutilement du mal. Votre corps est votre allié, alors cessez de l’attaquer sinon il ne pourra vous aider. Si vous souffrez d’un handicap physique particulier demandez à votre corps ce que vous pouvez faire pour atténuer le problème. Résistez à la tentation de croire qu’il s’agit d’une perte de temps. Tenez compte de chaque signale que votre corps vous transmet durant la journée.

 

Soyez attentif à chaque oppression, gargouillement, chatouillement, tremblement, malaise, douleur, perte ou regain d’énergie et crise d’agitation et voyez si cela correspond à  situation que vous vivez à ce moment-là. Est-ce que votre sentiment d’oppression dans la poitrine est lié à votre travail ? Remarquez de quelle façon subtile votre corps vous transmet les signaux positifs et négatifs de votre psychisme. Une meilleure santé mentale et physique commence par un bon dialogue avec votre corps. Votre sixième sens vous guidera si vous êtes à l’écoute.

 

 

 

La méditation pour écouter son corps

 

 

 

 

Pour être à l’écoute de son corps, il faut percevoir vos vibrations, et pour ce faire vous devez calmer votre esprit. Même s’il demeure toujours présent, il est très discret. Il n’interrompt jamais votre dialogue intérieur si  votre ego réclame à cor et à cris toute votre attention. Dans la vie vous disposez de nombreuses occasions pour votre esprit et entendre ses messages, mais la plupart des gens profitent rarement de tels moments de tranquillité.

 

Ces moments ne doivent pas être furtifs, vous pouvez décider de vous accorder du temps de recueil. De plus pour être en contact avec votre sixième sens, vous devez faire en sorte que votre esprit choisisse régulièrement de s’adonner à l’exercice.

 

La méditation est la meilleure façon d’y parvenir. En plus de nous aider à réduire notre stress et à nous sentir bien ancrés et en paix. Elle aiguise nos sens et nous rend plus patient et plus créatifs. La méditation ne requiert aucun talent, seulement de la patience, de la régularité et des attentes raisonnables. Si vous méditez chaque jour, au même endroit et à la même heure, votre subconscient s’habituera à l’idée en moins de deux semaines et commencera à collaborer.

 

Puis à chaque fois que vous méditerez vous atteindrez de plus en plus facilement et rapidement l’état de calme intérieur que vous recherchez. La clé pour y parvenir est de n’avoir aucune attente que celle de vous accorder un moment de paix et de tranquillité. Traditionnellement la méditation se pratique  en position du lotus (assis en tailleur), mais ne vous inquiéter pas si la position assise ne vous convient pas. Personnellement je pratique la méditation debout, mais vous pouvez vous adonner à une tache quelconque uniquement en restant en pleine conscience. Choisissez la méthode qui vous convient et  pratiquez 10 minutes par jour. Si vous avez du mal, peut-être que la sophrologie sera plus bénéfique pour vous.

 

 

 

Ecouter son corps

 

 

 

Protégez-vous!

Votre sixième sens fonctionne ? Tant mieux, mais attention de ne pas capter des énergies négatives. Votre MOI supérieur est comme l’équivalent psychique d’une station de musique qui reçoit toutes les ondes sans distinction. Lorsque votre canal intuitif est ouvert mais que vous ne syntonisez pas la bonne fréquence vous risquez d’être contaminée par des énergies négatives. Nous pouvons absorber inconsciemment, la peur, l’anxiété la dépression d’une autre personne au risque de sombrer soi-même dans la dépression ou la paranoïa.

 

L’absorption des vibrations psychiques est réelle, courante et extrêmement contagieuse. Nul besoin de croire aux entités paranormales pour être contaminé par des gens dépressifs ou angoissés. Tout  comme vous n’avez aucune difficulté pour vous tenir éloigné d’une personne qui a la grippe, vous devez vous protéger d’une personne stressée.

 

Les mauvaises vibrations sont partout et infiltrent nos plus petites failles. Ceux qui sont le plus réceptif  pensent qu’en se sacrifiant pour les autres vont réparer une mauvaise estime personnelle.

 

Les mauvaises vibrations sont partout et infiltrent nos plus petites failles. Ceux qui sont le plus réceptif  pensent qu’en se sacrifiant pour les autres vont réparer une mauvaise estime personnelle. Les mauvaises énergies infiltrent les plus fragiles, parce qu’ils ont du mal à s’affirmer et souffrent de dépendance affective. Il y aussi ceux qui les recherchent parce qu’ils reflètent leur personnalité… Or pour ne pas se laisser envahir, vous pouvez apprendre à agir avec détachement afin de de demeure centré lorsque vous vous trouvé plongé dans un milieu négatif qui risque de vous faire perdre votre équilibre.

 

 

 

Ecouter son corps

 

 

 

 

Lorsque vous êtes exposé à une explosion d’émotions intenses, l’une des meilleures façons de demeurer ancré dans votre propre énergie est de croiser les bras sur votre solaire. ( La région autour de votre nombril). Le fait de croiser les bras autour de votre nombril empêche l’énergie négative de pénétrer dans votre corps et vous protège contre ses effets néfastes, vous pouvez aussi prendre de grandes respirations en même temps. Plus vous respirez lentement plus vous êtes ancré et protégé.   Une autre façon est de vous éloigner. Comme l’énergie négative pénètre dans le corps par le nombril, il suffit de vous détourner pour la faire dévier.Si vous n’êtes pas conscient que vous absorbez l’énergie d’un autre individu, prêtez attention à vos vibrations et demandez-vous si elles vous appartiennent vraiment.

 

 

La dépression et l’anxiété que vous ressentez ne provient peut-être pas de vous. Une autre façon de capter la mauvaise énergie d’une personne est le comportement para-verbal. Par exemple une personne peut vous dire saluer en y  mettant les formes, mais que tout dans son comportement tout témoigne du contraire.   Si vous êtes exposés à de mauvaises vibrations, regardez comment votre respiration est gênée, que votre poitrine devient oppressée et que votre gorge se serre. Vous pouvez avoir l’impression d’une pression derrière la tête et lorsque l’énergie est intense, vous devenez vous-même irascible. D’autres vibrations négatives sont plus sournoises et sont instillées sous forme de gentillesse et plaisanteries. S’il vous est impossible de le vérifier, fiez-vous à vos sentiments et protégez-vous.

 

 

Ecouter son corps

 

 

 

Protégez-vous en exprimant à haute voix chaque fois que vous sentez quelque chose de négatif. Peu importe de quoi il s’agit. Commencez simplement par : «  j’ai des mauvaises vibrations », « quelque chose cloche », «ou « je me sens mal soudainement » Par le simple fait de souligner la présence de mauvaises vibrations suffit à les éliminer. Il se peut aussi que les mauvaises vibrations viennent de vous-même, c’est peut-être le cas parce que on se juge trop sévèrement, que vous êtes fatigué, affamé, anxieux, pressé, de quelconque façon malheureux et mal à l’aise.

 

 

 

Si c’est le cas, cessez immédiatement ! Changez d’attitude et commencez à penser à des choses positives. Quand il est impossible d’identifier la source des vibrations négatives, posez-vous des questions en commençant par : « Est-ce que j’émets moi-même ces mauvaises vibrations ou bien est-ce qu’elles proviennent d’une autre personne ? » ou fermez les yeux en demandant : « Qui êtes-vous ? » Notez ce qui surgit dans votre tête, puis demandez : « Que voulez-vous ? » Ecoutez la réponse que vous recevrez. Pour stopper encore plus efficacement les basses vibrations, je propose aux patients un point d’ancrage (technique PNL) les permettant de se ressaisir positivement.

 

 

 

Une autre façon de renverser l’énergie négative avec la loi spirituelle  d’envoyer de l’amour avec sincérité à la personne qui est à l’origine des mauvaises vibrations. La meilleure façon de se protéger est e vous entourer d’amour et d’acceptation. Cela ne veut pas dire accepter la négativité, mais plutôt accepter le fait qu’une personne a besoin d’amour et que ses mauvaises vibrations ne font que refléter sa maladresse, son désespoir et son incapacité à demander cet amour.

 

 

 

Bien entendu il n’est pas facile pour une personne qui préfère jouer la victime de faire preuve de pardon, de compassion et de sincérité, mais rappelez-vous lorsque vous doutez face à une énergie malsaine que l’amour demeure en tout temps votre principal allié.

 

 

 

Ecouter son corps

 

 

 

Suivre le courant

Pour vivre de manière éveillée, évitez de tout planifier dans les moindres détails afin d’être ouvert aux impulsions intuitives, comme le veut la  loi spirituelle. Cela veut dire cesser de suivre la loi de l’ego, selon laquelle vous devez tout savoir d’avance. L’ego est mu par la peur et exerce la plupart du temps un contrôle anticipatoire sur les événements. Il confond souvent discipline et lâcher-prise et ne sait pas faire preuve de souplesse pour écouter les  vibrations ?

 

Il est bien naturel de faire des projets, mais nous nous accrochons à la façon dont les choses devraient se produire plutôt que de suivre le courant et faire confiance au processus de la vie. Le processus intuitif nous renseigne par des signes et des synchronicités, mais l’ego ne veut pas l’entendre. Pour suivre le courant il faut essayer de  ne plus s’accrocher désespérément aux situations qui rencontrent continuellement de obstacles.

 

 

L’univers essaye de vous éclairer par des  sensations intuitives, mais vous ne voulez pas les entendre. Je me souviens d’une personne qui s’était fixé comme objectif de conserver son poste encore 4 ans jusqu’à qu’elle puisse prendre une retraite anticipée, et ce même si elle détestait son emploi. Une amie lui avait proposée de s’associer avec elle  dans son entreprise et l’idée lui plaisait parce qu’elle adorait travailler avec elle d’autant que les tâches que son amie voulait lui confier l’attiraient beaucoup. Ses intuitions résonnaient haut et fort, mais son esprit refusait de s’y fier. Malgré les signes évidents, elle s’obstinait sans relâche et plusieurs mois plus tard, son amie a gagné des millions après avoir introduit en Bourse son entreprise. Cette personne est demeurée dans la même position et déteste toujours sa vie.

 

 

Parfois un comportement encore plus pernicieux découle de nos frustrations. Passé l’amertume d’avoir raté une occasion merveilleuse d’évoluer, nous nous confortons dans l’idée que la proposition en question n’était pas faite pour nous. Nous nous faisons croire à nous-même et aux autres en se trouvant des excuses péremptoires pour ne pas avoir à se justifier. Par exemple : « Ce travail aurait entraîné des responsabilités et vous savez que je n’aime pas les responsabilités etc. »

 

Ecouter son corps ou ne pas l’écouter est un choix. Etre à l’écoute de soi commence par une observation de ce que vous ressentez. Toutefois si votre ressenti, votre douleur ne vous renseigne pas sur votre état émotionnel, c’est peut-être que celui-ci est « oublié-refoulé ». Mais il est toujours présent en vous sous forme de  symptômes physiques. Or une aide extérieure est peut-être la solution….

 

Share This